Navigation Menu

Putsch en cours au Burkina

Denis Lehuger a contacté le pasteur Théodore, directeur de l’Oasis à Kaya. Il lui a fait part de notre inquiétude devant le putsch en cours au Burkina. Voici sa réponse en quasi-direct : « Merci beaucoup Denis. Jusqu’à présent notre foi en Dieu tout puissant est notre espérance et la force qui nous maintient. La situation sécuritaire se dégrade autour de nous et nous sommes dans confusion totale face à ce putch. A Kaya-ville nous sommes pour le moment en sécurité et le travail continue. Les bébés ainsi que nos familles…Voir article

Un nouveau drame au Burkina

160 personnes ont été tuées dans le nord du pays repoussant encore de plusieurs mois un retour des déplacés. Pourtant la saison des pluies approchant et une relative accalmie permettaient d’espérer un retour à une vie normale pour des milliers de familles. Le président de l’iBBB, Denis Lehuger a adressé un message de soutien à Théodore. Voici ce que Théodore répond à Denis: « Merci beaucoup Denis pour cette marque de compassion. A tous les membres d’iBBB, nous leur disons MERCI pour l’amour manifeste qu’ils ont pour le Burkina. Après cette…Voir article

Opération Allonz’enfants

Grâce à vous, 100 enfants déplacés scolarisés bientôt à Kaya ! La situation au Burkina Faso est difficile. Kaya accueille des dizaines de milliers de déplacés. Avec Initial BBB, ça fait bientôt 20 ans que nous donnons un coup de main là-bas. C’est le moment de donner toute la puissance. Nous vous proposons de relever ensemble un défi : scolariser un maximum d’enfants déplacés. Combien ? 100 enfants. Pour y arriver, il nous faut 25 000€. Les fonds récoltés serviront intégralement et uniquement à ce but, sous la surveillance de nos partenaires « historiques »…Voir article

Message de Théodore

« Je reviens vers vous par rapport à notre besoin d’aide financière. Nous avons fini le mois de avril avec un manque de 1 964 294 CFA. Du premier janvier au 3 avril nous dépensé 12 964 598 pour 10 960 304 de recettes. Dans ces recettes, le soutien de l’AMI est de 3 500 000 reçu au mois de mars. Nous avons un stock de lait 1er âge pour tout le mois de mai. Il nous manquera10 sacs de lait entier. Si vous pouvez nous aider à combler notre manque…Voir article

AZN : Le projet de CREN mobile

En 2018, la pluviométrie a été faible. Par conséquent les populations ont été exposées à des risques d’insuffisances alimentaires. Dans de pareilles circonstances, les enfants ont été victimes de malnutrition. Le projet de CREN mobile a donc été le bienvenu dans les différents villages partenaires de l’AZN. La grande majorité des femmes et des enfants se présentant pour bénéficier du programme de la santé communautaire est accompagnée par le service. Pour la minorité non accompagnée, il s’agit de refus personnel (autres préoccupations ou difficultés personnelles). Madame SORE Rasmata témoigne :…Voir article

L’Oasis à Kaya : le rapport de visite de Kamba

Chers amis d’Initial BBB, Depuis 2014 nous collaborons avec une association d‘anciens professionnels de la petite enfance qui s’appelle KAMBA. En 2013 ils ont participé à la mise en place de la première école de formation des auxiliaires de la prime enfance, l’ EFAPE. Ce centre de formation se situe à Guié et s’inscrit dans l’approche du « prendre soin de l’enfant » qui s’inspire de la pédagogie piklérienne d’Emmi Pikler, pédiatre hongroise (1902-1984). Elle a développé une conception du bébé, fondé sur le respect de la personne humaine, le considérant comme…Voir article

Les Récréatrales et iBBB

Les valises sont sur le point d’être bouclées. Après un vernissage aussi réussi, heureux, c’est une bonne chose de se retrouver confronté à la réalité de l’Oasis et de nos amis de Guié. L’enthousiasme d’un tel succès pourrait nous endormir comme l’écrit Aristide Tarnagda. Aristide est le nouveau patron des Récréatrales, un festival d’animations théâtrales et de théâtre organisé dans un quartier de Ouagadougou avec les habitants de celui-ci (http://recreatrales.org/). C’est dire si le festival est proche de nos Vernissages! Nous l’avons connu lors du voyage au Burkina Faso de…Voir article

Les nounous en formation

Concrètement, à quoi servent vos dons ? Voici un exemple des besoins de l’orphelinat de KAYA : – 5 chaises-fauteuils en plastique résistant (3 pour le couloir, 2 pour la salle de jeux extérieure) – 14 petites nattes individuelles pour délimiter l’espace de jeu (8 dans le couloir, 6 dans la salle de jeux) – 3 brouettes en bois fabriquée en local par une association basée à Ouagadougou (pour le bac à sable) – 4 coussins très fermes (2 rectangulaires et 2 carrés) – 1 table pour les biberons On…Voir article

Kamba est passé à l’Oasis

  Chers amis, Nous avons quitté Kaya et l’Oasis des enfants hier vendredi après avoir passé 3 jours pleins sur place avec l’idée de faire le point de la situation dans le cadre de réunions et d’échanges tant avec l’encadrement qu’avec les nounous. Théodore en déplacement avec des partenaires ayant pu, néanmoins, nous rejoindre “in fine” pour faire le bilan de ces journées. Notre première et positive impression du 2 novembre s’est confirmée et doublement confirmée par les regards extérieurs : – celui du juge des enfants du tribunal de…Voir article

Des nouvelles des enfants : ceux qui restent pour le moment

De notre envoyé permanent le pasteur Théodore Pour les onze Chouchous et Loulous qui restent à la pouponnière, l’évolution est satisfaisante. Diabouga Daouda a perdu sa mère le jour même de sa naissance. Nous l’avons accueilli malade de paludisme et de malnutrition. Il a été hospitalisé dans le plus grand centre sanitaire de Kaya ou il a passé une semaine sous traitement. Ensuite il a été référé au Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle (CREN) pour un suivi alimentaire afin de résoudre son problème de malnutrition. Actuellement il se sent…Voir article

Des nouvelles des enfants : ceux qui partent

De notre envoyé permanent le pasteur Théodore   Huit enfants ont quitté le centre depuis janvier 2017. Oumarou, orphelin de mère admis à la pouponnière il y a deux ans pour raison de distance du village de sa famille est retourné dans son foyer. Son papa en était très heureux. Sayouba et Abas étaient abandonnés par leurs mamans il y a également deux ans et placés par la justice de Kaya. Les mères étant retrouvées entre temps grâce aux enquêtes de la police, la même juridiction a décidé de les…Voir article

Des nouvelles de la pouponnière

De notre correspondant permanent le pasteur Théodore L’approche du prendre soin mise en place depuis 2015 se poursuit et a permis de maintenir l’enfant accueilli au centre de nos intérêts.  Les nounous, après les différentes formations sur site faite par l’association Kamba par vos soins, ont été encouragées à faire un travail professionnel de qualité. Elles apportent à chaque enfant accueilli ce dont il a besoin pour s’épanouir, se développer physiquement, intellectuellement et bien grandir. La pouponnière ne doit pas être un lieu où les enfants vivent une vie de…Voir article

Des nouvelles du Burkina-Faso

La saison pluvieuse qui s’étend de juin à octobre est une période de paludisme à cause de la prolifération des moustiques. Dans nos chambres les bébés sont protégés par des moustiquaires imprégnées, mais une fois qu’ils sont hors de cette protection pour leur mouvement dans la cour ou lors des promenades ils sont exposés aux piqûres et quelques cas de paludisme se sont déjà déclarés. A cela il faut ajouter la dégradation des pistes causée par les pluies torrentielles défonçant les routes et qui rendent difficile l’accès du centre par…Voir article

Les maquis

Pour lutter contre le froid rien de tel qu’une bonne petite musique africaine du genre que l’on peut entendre dans les maquis du Burkina. Si vous avez la chance d’aller dans ce pays, vous ne serez pas sans passer une ou deux soirées dans un « maquis ». Ces dancings en plein air ont vu le jour après le coup d’état de 1980, lorsque le président Zerbo a ordonné la fermeture de tous les débits de boissons pendant les heures de travail des fonctionnaires. Si vous prenez le risque d’écouter le morceau…Voir article