AZN : Le projet de CREN mobile

En 2018, la pluviométrie a été faible. Par conséquent les populations ont été exposées à des risques d’insuffisances alimentaires. Dans de pareilles circonstances, les enfants ont été victimes de malnutrition.

Le projet de CREN mobile a donc été le bienvenu dans les différents villages partenaires de l’AZN. La grande majorité des femmes et des enfants se présentant pour bénéficier du programme de la santé communautaire est accompagnée par le service. Pour la minorité non accompagnée, il s’agit de refus personnel (autres préoccupations ou difficultés personnelles).

Madame SORE Rasmata témoigne :

« J’ai entendu parler de votre projet par une voisine. Je me suis précipitée pour m’y rendre.

Avant mon arrivée, mon enfant perdait du poids, il pleurait et il avait des insomnies.

Au premier rendez- vous, mon enfant avait 10 mois, il pesait 6 kilos, son périmètre brachial mesurait 110mm et sa taille était de 70 cm.

Le diagnostic a révélé que mon enfant était un malnutri sévère. Il aurait du être admis au CREN de Guiè pour une meilleure prise en charge.

Avec les travaux champêtres, c’était difficile pour moi d’y aller. J’ai préféré suivre les rendez-vous au CSPS de Lindi-Nammassa tous les lundis.

Au retour à la maison je mettais en pratique tous les conseils que je recevais. Deux mois plus tard, mon enfant avait pris du poids, il souriait, marchait, et dormait bien chaque nuit.

Ses constantes se sont grandement améliorées : son poids a doublé, son périmètre brachial mesure désormais 140mm et sa taille est de 85cm. Tout le monde l’admire.

Je remercie les différents partenaires, les infirmiers et je souhaite bon vent au projet. »

Rapport AZN 2018 small

Rapport AZN-SANTE 2018