L’historique de nos relations avec l’AZN

AZN

Association Zoramb Naagtaaba (les Amis Réunis)

Notre relation avec l’AZN date de 2012. Après la mise en place des chambres d’hôtes à l’Oasis de Kaya, nous souhaitions trouver un nouveau terrain d’intervention. Nous recherchions une association villageoise orientée sur le social et la petite enfance. Très rapidement, nous avons découvert l’AZN.

C’est une grosse structure, très bien organisée, qui fait à la fois du développement agricole, de la formation professionnelle, de l’éducation, du sanitaire et du social.

Initial BBB a tout d’abord discuté longuement et souvent par téléphone avec Henri Girard, le responsable de l’AZN, pour bien comprendre les objectifs et le fonctionnement de cette structure.

dsc03248

 

L’ AZN intervient sur une douzaine de villages qui se sont unis pour lutter contre la désertification tout en intégrant toutes les composantes du développement rural.

Puis nous avons échangé avec Pascal Sawadogo qui est le responsable de la partie sociale de l’AZN pour voir avec lui dans quel domaine nous allions pouvoir collaborer.

pascal

 

Naturellement, nous avons choisi des actions liées à la prévention de la mortalité infantile dès fin 2012. Puis, au fur et à mesure des discussions, nous avons pu aider au financement de l’aménagement d’une maternité en 2013 ainsi qu’à la formation d’un infirmier à Ouagadougou.

Ce n’est que fin 2014 que nous nous sommes rendus sur place pour voir cette nouvelle oasis qui se trouve sur la commune de Guié, à une demi journée de piste à l’ouest de Kaya.

Nous avons ainsi pu visiter l’orphelinat qui est un modèle tant dans sa conception que dans son fonctionnement. C’est aussi à ce moment que nous avons rencontré les membres de l’équipe de Kamba qui œuvrent pour une meilleure prise en compte des bébés dans les orphelinats.

dsc03248

 

Nous avons également vu le centre de soin, les différentes écoles, la maternité, la pépinière et la ferme pilote.

Cette exploitation est au Burkina ce que l’INRA est à la France. Des recherches multiples y sont menées dans le seul but de permettre aux paysans de vivre de leur travail tout en respectant la nature.

dscn0998

 

Nous sommes tombés sous le charme de cet écrin de verdure dans le désert et de toute la bienveillance qui règne sur ce territoire.

Cette année nous allons faire parvenir près de 9000 euros à l’AZN pour :

– participer au programme d’alimentation des mères des enfants malnutris

– financer du matériel pour réaliser des bouillies enrichies pour les enfants malnutris

– financer l’alimentation des bébés.

Nous ajouterons 15% de cette somme pour participer au fonctionnement.

La relation avec l’AZN est très riche. Nous apprenons beaucoup à leur contact. Nous sommes heureux de participer à un projet global qui offre une grande cohérence dans ses objectifs et dans ses réalisations.