Les maquis

Pour lutter contre le froid rien de tel qu’une bonne petite musique africaine du genre que l’on peut entendre dans les maquis du Burkina.

Si vous avez la chance d’aller dans ce pays, vous ne serez pas sans passer une ou deux soirées dans un « maquis ».

Ces dancings en plein air ont vu le jour après le coup d’état de 1980, lorsque le président Zerbo a ordonné la fermeture de tous les débits de boissons pendant les heures de travail des fonctionnaires.

Si vous prenez le risque d’écouter le morceau de musique du groupe KONONO ci-dessous, vous risquez de le réécouter et là c’est le début d’une grande aventure, vous ne contrôlerez plus votre corps et le démon de la danse s’emparera de vous.

Denis Lehuger